Fan'Dil

Plongez dans un autre monde, celui qui existe après l'homme. Devenez un membre des races premières et protégez les vôtres, car la guerre a déjà commencé.
 

 :: Présentation :: Fiche de présentation :: Fiche Validée :: Sanctum Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jilvan, l'apprenti du Juge [TERMINE]

avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 20/12/2016
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 20:31

Présentation de Pondart Jilvan
Infos personnelles

Nom : Pondart
Prénom : Jilvan
Race : Sanctum
Age : 22 ans
Sexe : Masculin
Profession : Spiritualiste
Arme de prédilection : Flûte traversière
Avatar : Noctis Lucis Caelum - Final Fantasy XV

Mental

Jilvan est un jeune homme, et comme tous les nobles de son âge, il connaît les enjeux et les valeurs qu’il doit apporter, surtout quand on est l’apprenti de la Juste. Il est doté d’une bonne volonté, mais qui peut le décourager si la tâche lui est trop compliquée. Mais dans des moments critiques, il met sa détermination en avant, laissant ses sentiments le guider. C’est aussi un défaut qu’il a du mal à se débarrasser. “Réfléchir avant d’agir” est un proverbe qu’il a du mal à assimiler, malgré les nombreuses fois où ça s’est mal passé. Mais il se dit qu’en persévérant, il changera la donne un jour… Ou pas.
Même si ses sentiments sont un signe d'honnêteté, il a tout de même du mal à être franc. Ses idées sont souvent à l’encontre de l’opinion et pour éviter de créer un conflit, il est du genre à suivre bêtement le troupeau. Une de ses idées concerne notamment sa profession.

La relation qu’il entretient avec son mentor est strictement professionnelle, mais pas tant que ça. Il éprouve un profond respect envers elle, et appliquera ce qu’elle estime bon pour lui. Il y a eu souvent quelques désaccords, mais sa nature autoritaire fait qu’il s’excuse peu de temps après.
Comme c’est le seul membre de famille qu’il voit et qu’il connaît, il est en constante crainte que quelque chose lui arrive, même s'il sait qu’elle peut se débrouiller largement toute seule. De plus, il l’aide dans une multitude de tâches diverses. Il sait se comporter entre le neveu d’Elyra Du Val, et l’apprenti de la Juste.

Envers les autres, il sait respecter l’étiquette, quand il n’est pas tête en l’air. Même si certains profitent de leur supériorité hiérarchique, il n’exprime aucune haine envers les deux partis. Il a appris à être juste et impartial, même si de temps en temps, il prend souvent le parti des plus faibles, surtout des orphelins.
Socialement parlant, il n’a pas de difficultés apparentes, il reste un jeune homme intéressé par la gente féminine quand il le faut, et sensible à leur charme.

Physique

D’un taille avoisinant les 175 centimètres pour seulement 60 kilogrammes, Jilvan aime bien garder une condition physique optimale, même s’il est un grand amateur de nourriture. Sa musculature n’est pas prononcée, et il ne présente pas une pilosité très importante. Il n’a aucune présence de cicatrices aussi.
Son visage est fin, possédant un nez peu large, dont le bout est droit de profil, avec des narines fines et d’une dimension légèrement en dessous de la moyenne. Ses sourcils peu épais, soulignent ses arcades, laissant ses yeux bleus en amande exprimer son air mystérieux, un atout de son charisme. Avec sa bouche possédant des lèvres peu fines, vierges d’un quelconque baiser, et son menton fin, on croirait vraiment que son faciès est béni par une grâce divine.
Par sa condition de Sanctum, il possède une paire d’ailes qu’il n’aime pas souvent montrer, malgré l’envergure impressionnante de deux mètres de ses appendices : deux ailes au plumage noir corbeau comme celles de sa mère, tout comme la couleur de cheveux longs qui viennent quant à eux de son père.

Au niveau vestimentaire, il est assez monochrome pour une couleur, qui n’en n’est pas une : le noir. T-shirt, pantalon, veste, ceinture, ainsi que son gant gauche unique. Il peut cependant tout de même s’habiller classe comme avec un costume et une cravate. Il n’aime pas trop porter d’accessoires en plus, sauf si ceux-ci ont une valeur particulière à ses yeux.
Son arme est aussi l’instrument de musique qui appartenait à sa mère. Il est d’une couleur argentée avec quelques ornements dorés, et sa solidité est surprenante, tant qu’elle peut supporter un coup d’épée. Même si Sanctum aime la force brute, il aime montrer cette brutalité par la rapidité d'exécution qu’il peut exercer, mais toujours inférieure à celles des félims.
Comme dit auparavant, il est un grand amateur de la nourriture : qu'elle soit de sa ville ou d’ailleurs, il ne gâche aucune occasion de goûter quoique ce soit, même si ça paraît étrange, il n'hésite pas un instant.
Histoire

Sanctumeria, foyer d’une race ailée, dont le protagoniste de notre histoire. Il se fit appeler Jilvan, né le 3 Mua sous la maison des Pondart. Cette famille se composait du père, qui était un habile manieur de la langue, mais aussi de l’épée, et sa mère, Cylka Du Val, sœur elle-même de la Juste. Au jour de sa naissance, seul ses parents, sa tante et le personnel requis étaient présents. Aucun souci de santé, le poids idéal, les cheveux de son père et les yeux de sa mère, ses parents le promettaient à un bel avenir.
Au fil des années, Jilvan grandissait pour peu à peu révéler son caractère : impulsif sur les émotions et les sentiments, mais restant capable de respecter certaines règles comme l’obéissance et le respect. Seulement, si cela touchait des amis à lui, il ne cherchait pas à se retenir. Nombre de fois, il fut retenu pour excès de violence, mais son père voyait en lui un potentiel qu’il pourrait exploiter plus tard. Sa mère, ne pensait pas qu’il fallait laisser passer cela, et que lui apprendre à canaliser cette violence sur autre chose pourrait permettre un meilleur développement.

À l’âge de 7 ans, son père décida lui-même de lui apprendre le maniement d’une lame… En bois. Sa femme lui avait quand même conseillé de commencer en douceur et de pas y aller trop dur aussi sur les réprimandes. Ses parents avaient réussi à trouver un juste-milieu pendant plus de 7 ans. Pendant cette période, il avait appris ses origines, Sanctumeria et ses environs, et surtout, les professions qui l'attendraient dans un dernier temps.
Mais c’est justement à ce moment-là que la décision personnelle du père Pondart et de Jilvan rentrèrent en conflit : l’un voulait voir un successeur à son titre de guerrier, l’autre voulait simplement être libre de ses choix, et pas d’être comme son père. Au milieu de tout ça, sa mère ne savait plus qui soutenir, et faisait souvent des visites à sa sœur Elyra. Les dîners familiaux devenaient insupportables pour Jilvan, ainsi que les visites vers d’autres familles. Il désirait simplement que les choix viennent de lui. Il commençait à désobéir, s’amusant à dormir au clair de lune pour simplement échapper à sa condition. Mais à ses 17 ans, un événement allait le pousser à revenir.

En effet, on demanda à son père de partir à une expédition qui pourrait aider le peuple des sanctums. Sa mère l’accompagna, car elle espérait discuter avec lui du cas de leur fils, qui la préoccupait de plus en plus. Ne savant pas quoi faire et seul habitant de la maison entourée de quelques domestiques, il resta à surveiller la demeure des Pondart, située dans les haut-quartiers, pendant plus de cinq ans. Suite à cela, on annonça fièrement le retour de l’expédition… Du moins, ce qu’il en restait : des blessés plus ou moins graves, des cadavres couverts par des draps pour éviter de créer d’horreur. Mais l’ambiance était si tendue que déjà des gens commençaient à paniquer parmi les premiers corps. Certaines familles commençaient déjà à faire leur deuil, et pleuraient une fois la nouvelle annoncée. Tout cela se faisait aux portes du palais royal pour les plus hauts nobles et guerriers de Sanctumeria. De loin, il voyait la silhouette de sa tante, qui observait la scène. Il chercha partout du regard la présence de sa mère, ou même de son père. Mais aucun ne se manifestait.
Il attendit, jusqu’à ce qu’il ne restât plus que lui dans la cour royale. Des pas venaient de derrière, et il espérait en se retournant, les larmes aux yeux, que ce serait au moins l’un d’eux, mais seule la Juste était devant lui. Le visage impassible, elle lui passa une enveloppe cachetée du sceau royal : ce qu’il découvrit écrit sur la lettre ne lui convenait pas : ils étaient portés disparus. Aucun corps de retrouver fut la version officieuse qu’il devait savoir. La version qu’il devait raconter était celle d'Elyra : une attaque de crists a pris par surprise les membres de l’expédition. Ses larmes ne semblaient pas s’arrêter, quand sa tante lui tendit une deuxième chose : un carnet, celui de son père. Il se rappelait de ce petit carnet, celui qu’il lui avait offert quand il avait 12 ans. Elle lui demanda de lire uniquement la fin, qui concernait les attentes envers son fils. Il avait accepté le libre-arbitre, l’autorisant à faire ce qu’il voulait, l’encourageant même à garder sa manière de réagir.
Mais la dernière recommandation venait de sa mère, destinée à sa sœur : prendre soin de Jilvan et le prendre comme disciple, à condition qu’il choisisse lui-même sa profession. Sans penser une seconde plus, il exprima le mot “spiritualiste”. Elle était curieuse de savoir pourquoi cette profession, surtout au vu de la sienne. Sa seule réponse fut qu’il voulait vérifier vraiment s’ils étaient morts ou pas, une fois son apprentissage accompli.

Dans les mois qui suivirent, il se retrouvait sous la tutelle de son mentor, aussi seconde personne importante au sein du royaume. Il apprenait vite, et sans rechigner. Comme un second souffle de jeunesse, sa soif de connaissances pour sa nouvelle profession était grande. Mais sous une tutelle, il apprenait pas à pas. Cela ne lui dérangeait pas, car il ne comptait pas brûler les étapes cette fois-ci.
Au cours de son 22e anniversaire, on lui offrit une flûte traversière, appartenant auparavant à sa mère, lorsqu'elle lui jouait quelques airs pour le rassurer, le calmer et l’endormir. Il l’accepta avec reconnaissance. Il sait que le temps où il pourra voler pour de bon de ses propres ailes, s’approche de plus en plus.

Hrp

Pseudo : Dudu
Age : 21 ans
Comment as-tu connu le forum ? : On m’en a parlé, on me l’a montré, j’ai aimé.
Un petit avis pour nous aider ? :
Le code règlement :


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21
Localisation : Santumeria
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 21:38

Bienvenue, bienvenue

Je suis la fondatrice. Si tu as des questions après avoir lu le contexte, les races, les professions, les informations et notre règlement. N'hésites pas à venir poser les questions. Oui beaucoup de blabla, mais tu peux commencer par ici, cela te guidera à travers le forum pour t'apprendre tout ce dont tu as besoin de savoir.

Bonne continuation pour ta fiche. N'oublie pas que je te donnerai une cotation pour ton niveau de dangerosité. (Tu peux utiliser des correcteurs sur le net).

Fondatrice~

_________________

Ma couleur=#cc66ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 18/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 1:56
Bonjour, bonsoir, je suis le cofondateur, et je suis le relou de service.

Pour commencer, j'aimerais demander si tu as bien lu la présentation des spiritualistes, car il y est bien précisé quelles "armes" peuvent canaliser leur magie, et ce sont des instruments de musique, donc pas de dague, hormis un petit couteau de chasse pour se défendre en dernier recours.

Ensuite, vu que c'est une classe magique, tu n'as pas besoin de préciser qu'il ne préfère pas porter d'armure, car les classes magiques sont toujours associées au tissu.

Enfin, dernier point, mais j'aimerais me concerter avec la cofondatrice avant, je suis d'accord que tu sois l'apprenti de la Juste, mais par contre pour son neveu, j'attends son aval car selon moi elle est fille unique et bien sans enfants.

Voili voilou, mieux vaut en parler le plus tôt possible pour être tranquille par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 20/12/2016
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Déc - 20:26
Ma fiche est prête à subir son évaluation ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21
Localisation : Santumeria
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Déc - 13:40
Qualité (le français) 8/10
Cohérence et lisibilité 6/7
Respect du contexte 6/7
Longueur et mise en page 4/6

Totale 24/30 => 4/5

Quelques petites fautes, surtout une plus ennuyante, alors avant de te valider je te demanderai de corriger ( je te l'ai dis sur skype peu avant de noter). 3 ans d'apprentissage et pas très fort au niveau magique, dit plutôt que cela fait un an ou plusieurs mois. Cela semblera plus cohérent.

_________________

Ma couleur=#cc66ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 20/12/2016
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Déc - 15:57
Modification apportée pour la temporalité ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 09/12/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Déc - 23:52
Félicitations,

Vous voilà près à affronter les ennemis de votre peuple, mais avant toute chose, il vous faut recenser votre avatar, votre race et votre profession. Pourquoi ? Pour ne pas avoir dix personnes dans les mêmes catégories et surtout, pour ne pas qu'on prenne votre avatar. Premier recensé, premier gardé.

Ensuite, commencez votre fiche de relation et inventaire, vous devrez aussi faire votre fiche de notation.

Et pour finir, allez donc demander une quête, un rp, une relation et si vous avez déjà de l'argent a dépenser demander un logement.

Que les déesses se montrent généreuse avec vous, se serait bien une première! Bonne chance contre les Crist.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fan'Dil :: Présentation :: Fiche de présentation :: Fiche Validée :: Sanctum-
Sauter vers: