Fan'Dil

Plongez dans un autre monde, celui qui existe après l'homme. Devenez un membre des races premières et protégez les vôtres, car la guerre a déjà commencé.
 

 :: Cristerium :: Forêt de Norck Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Foudre, vitesse et carnage. [ N°2 - 6]

Messages : 68
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 21
Localisation : Santumeria
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 22:24
La quête me surpris. J'ignorais que le projet d'un pont entre les îles et le continent était en cours, je trouvais cela très risqué et même un peu trop dangereux. Toujours était-il que je pris un bateau pour aller le plus vite possible sur la terre promise. L'idée était simple, aller au campement, aider à sécuriser le tout avant de foutre une méchante raclée au Crist problématique. Bien que ce n'était qu'une question de temps avant qu'un autre ne vienne causer des soucis. Le continent était encore trop envahi, nous avions que peu de combattant pour aller faire un coup de ménage. Aussi je ne comprenais vraiment pas ce projet.

L'air frais de l'océan sur mon visage me faisait sourire, cela ne dura pas car nous eûmes droit à un orage. L’embarcation fut secouée et même si les eaux n'étaient pas profonde, cela était dangereux. Les vagues manquèrent à plusieurs reprisent de nous envoyer par dessus bord, moi et l'eau ça fait deux. Pourtant je fus une des première à aider sur le pont, tout le monde s'était attaché une corde à la taille et au mat, pas question de perdre quelqu'un ici !

Il fallut des heures pour que le ciel et la mer se calme. Le soulagement vient rapidement quand l'eau cessa de venir sur le pont, nous allions plus tarder à arriver, mais nous étions en retard à cause de cela. Le temps se montrait rarement capricieux, aussi pris-je cela pour un mauvais signe.

Le bateau arriva, je n'avais que quelque mètres à faire pour trouver le camp, il y avait pas mal de tente en morceau et des caisses brisées. En regardant le sol je devinais des empruntes de pas, celle d'un Lofag à première vue. Minute, j'avais pas le niveau pour un si gros Crist, seule j'allais me faire bouffée par la meute. Sauf que voilà, je ne trouvais aucune autre trace que celle d'un seul individu. C'était rare, mais les jeunes mâles quittaient la meute pour choisir un nouveau territoire et former un nouveau groupe. C'était sûrement ça le problème, la tête du pont était juste sur son territoire. Je humais l'air, pas de doute, les tas de planches avaient l'odeur d'un marquage de Lofag.

Le trouver en plein jour allait être difficile, je devais en savoir plus aussi. J'allais donc voir les hommes qui approchaient du bateau pour embarquer les blessés. Il y en avait six dont un en morceau et plus très soignable, enfin il était mort. Oups, je m'approchais de celui qui semblait être le chef. Âge et fort ça devait être lui, bonne pioche.

 -Bonjour, je suis Niraki Adashy, la combattante qui a été appelée.

-Une gamine humaine?

Mes poiles se hérissèrent, je n'étais pas une gamine et pas non plus humaine, mes oreilles sortirent de la masse de mes cheveux. Ma queue fouettait l'air alors que je fronçais les sourcils en tendant une main bien griffue.


-J'ai 26 ans.

tranchais-je d'une voix vexée. Il me regarda avant de rire, bien que je devinais qu'il trouvait étrange que je ne dise rien pour le « humaine », pour moi ce n'était pas plus une insulte qu'un compliment. J'étais Felim de naissance et les humains étaient humains de naissances, tout le monde commet des erreurs, mais ce n'est jamais aux enfants de payer pour les pères. Je voyais les choses ainsi, ce qui n'était pas le cas de tout le monde, notamment mon paternel.

Bref, je discutais un moment avec le vieil homme qui n'était autre qu'un Sanctum, pour ne pas changer, en tête d'un groupe d'humain. Autant dire qu'il devait leur donner la vie dure, mais pas autant que je n'allais la lui mener. Il m'apprit au moins que le Crist était jeune, et que malgré ça en une nuit il avait fait tout ce carnage et tué une personne. Dur la bestiole, je ne m'attendais pas à avoir un modèle si féroce, mais au moins il avait été blessé. Cela allait pas mal m'aider, une lance dans le flanc, ça devait faire plutôt mal.



Le soir arriva vite. J'avais préparé le terrain et envoyé tout les blessés sur le bâteau qui devait attendre le matin pour partir. Ainsi si d'autre personnes venaient à être blessée, elles iraient avec. Mes ordres furent prit d'abord avec peu de sérieux, puis très vite les choses prirent un autre aspect. Je savais ce que je faisais et je ne pouvais être prête seule. Je ne pouvais affronter cette créature seule aussi. Et tout le monde le compris vite. Par chance le Lofag n'avait pas de meute, mais cela n'allait pas durer. Un jeune mal en pleine forme et très fort avec un territoire, s'il ne venait pas avec d'autre cela serait de la chance !

Le soleil à l'horizon, je serrait ma faux dans ma main gauche en restant cachée dans la tranchée de sable. Nous avions fait une bute pour nous retrouver en hauteur, mais mon odeur allait me faire devenir leur appât. Un hurlement au loin, puis je vis une lumière vive. Merde ! J'avais pas prévu qu'il utilise la foudre.

Changement de plan, j'envoyais tout ceux qui le voulait sur le bateau, nous passions de quinze à trois. Super ! Au moins je les savais en sécurité, mais pour combien de temps ? C'était à moi de déterminer ça. La créature arriva, le morceau de lance dans le flanc gauche et le pelage électrifier. J'allais y passer, aussi devais-je l'épuiser un maximum sinon cela allait me roussir pour de bon.

Nous avions au moins piège la zone avec des trous, en espérant que l'un d'eux soit assez profond pour qu'il tombe dedans. Je n'attendais pas de miracle, aussi sortis-je de la cachette en disant aux autres d'attendre. Le but étant de le vider de toute énergie avant de l'achever, cela allait prendre du temps. Armée de ma faux je fonçais vers lui, mon agilité de félin allait m'aider, mais je devais éviter le sable humide. En criant il bondit sur le coté avant de hurler, un éclaire bondit autour de lui avant de finir un dernière arc vers moi. Je plongeais, tombant dans le sable sur le coté. Allez croisons les doigts. Je posais la main sur le sable encore chaud de la journée, j'envoyais ma magie pour utiliser Hands. Des mains sortirent du sable pour l'attraper aux pâtes, il rugit avant de sauter, les membres restèrent accroché… mais le sable ne le retient pas du tout ! J'étais dans la merde !

Je me relevais avant de faire tourner ma faux entre mes mains, la passant d'un coté plus l'autre de mon corps avant de la planter dans le sable. Essayons autre chose. Je me concentrais et posais à nouveau ma main au sol. Même attaque, d'autres bras vinrent s’accrocher à lui, agrippant à la queue et à la fourrure. Le Lofag cria avant de se rouler. Les mains tenaient bon, super. Je répétais l'attaque encore deux fois, il devient rapidement un sapin de noël très lent et moins bondissant. Je me concentrais, pour relier tous les bras entre eux de manière à créer une chaine qui l'empêcherai de bouger partout. Le crist se roula au sol et brisa plusieurs bras avant de cracher un éclaire vers moi.

Les hommes sortirent de leur cachette pour attirant son attention, l'éclaire m'avait touché au bras gauche. C'était douloureux, ma peau était brûlée et le sang coulait abondement. Merde, étais-je de taille ? Je n'avais pas le temps d'y penser, le sable regorgeais d'os, c'était étrange et amusant, je pouvais sentir ma magie crépiter Peut-être que plus tard je pourrais user de ces coquillages morts. Peut-être et plus tard, cela ne m'aidait pas tout de suite.

J'attrapais ma faux avant de courir vers le Lofag. Sa fourrure noire et rouge avait cette teinte sombre et dangereuse, je sentais le sang autour de lui, mais aussi autre chose. Mon regard se tourna à temps pour donner un violent coup sur le Frox qui sauta vers moi. Il se tua comme un grand sur mon arme, coup de chance pour sûr. Sauf que l'odeur du sang excitait un peu trop le Lofag. Maudit monstre, cela me mettais hors de moi. Je poussais le corps et arrachais ma faux avant d'envoyer ma magie dans le sol. Les os sortirent tout autour du Crist qui hurla avant de s'agiter. Je fis sortir une faux en os du sable avant de courir vers le monstre. Mon premier coup le toucha dans le dos.

Puis je reculais, sentant l'élèctriciter, il hurla et même l'air devient électrique. Je sautais sur l'homme plus proche de moi avant qu'un éclaire ne me frappe dans le dos. Moins fort qu'à mon bras, mais douloureux. Il faiblissait enfin ! Je me relevais en serrant les dents avant de faire sortir une lance que j'envoyais sur le Lofag. Il la reçu juste à coté de l'autre et gémis de douleur.

Les autres hommes se levèrent pour lancer des piques vers le Crist, je repris ma faux en souriant. J'allais prendre sa tête et avec sa fourrure, me faire une cape. C'était décidé, ces griffes me serviraient comme bracelets ! Et sa mort comme renom !

Je plongeais vers le Lofag toujours en cage malgré les os brisés.  Je pouvais bien lui donner le coup de grâce non ? Aussi levais-je ma faux, un fin sourire vengeur aux lèvres, il gronda en me fixant, de la foudre glissait sur son pelage, je baissait mon arme en reculant d'un pas, la pivotant pour la lever brusquement et lui ouvrir la gorge. Sans même me prendre une étincelle. Il se débattit en baissant la tête avant de s'écrouler en se vidant de son sang.

-Bon, qui a faim? dis-je avant de m'effondrer.

_________________

Ma couleur=#cc66ff
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fan'Dil :: Cristerium :: Forêt de Norck-
Sauter vers: